Championnat du monde Ironman 70.3 Nice 2019

21 Sep 2019

Bonjour à tous !

Qui aurais parié que je prendrais le départ d’une telle épreuve, pas moi en tout cas !! Trop long bien sûr pour une triathlète qui n’a l’habitude de faire que des S et des M.

 

Suite à ma première expérience aux Sables et donc la qualification pour Jérôme et moi… et surtout bien encouragés par notre entourage, nous avons validé nos slots puis commencé la préparation pour être fins prêts pour ce 7 septembre 2019.

 

Après un été plus ou moins studieux sur le training camp de Jard sur Mer, nous nous sommes envolés le 6 septembre pour Nice, un jour avant la course, timing bien serré. Remontage des vélos, récupération des dossards, préparation pour l’entrée au parc, le stresse monte !

 

J’ai déposé mon vélo la veille au soir parmi les 2000 femmes également présentes, juste impressionnant de voir autant de féminines s’aligner sur une telle course, elles viennent du monde entier, affutées comme jamais avec des vélos qui ressemblent à des machines…. Allez pas de panique, elles ne seront pas toutes championnes du monde mais difficile de se situer car elles impressionnent !

 

Samedi, debout à 5 heures, gâteau sport et direction le parc pour le départ de 7h08 juste derrière les Pro. Je suis complètement stressée et je me demande si c’était une bonne idée. Bref, maintenant qu’on est là, c’est parti ! Départ de 10 athlètes toutes les 15 secondes, je me lance à mon tour dans l’eau, la température est bien agréable, j’essaie de rattraper les filles de la vague de devant et de maintenir une bonne allure.

 

A la sortie de l’eau, récupération du casque, en échange de la combinaison, puis je lance mon sac aux bénévoles avant de chercher mon vélo. Tout ce système est bien rodé et c’est efficace. Un petit coucou à Jérome à la montée vélo et c’est parti pour 90km !

 

Beau temps mais venteux, la première partie est plate mais vite cela commence à monter, peu de filles me remontent pour le moment. Puis grimpette dans le Col de Vence , dur mais je prends le temps de regarder la méditerranée et paysages alentours , je ne reviendrais pas. Puis on bascule et on part pour environ 30km de descente, ça se complique car je ne sais pas descendre ! Aucune prise de risque mais je me suis fait déposée par un paquet de filles, je me doutais que cette partie ne serais pas à mon avantage.

 

Retour sur la promenade des Anglais pour la fin du Vélo, les pro sont déjà sur la course à pied . J’enfile mes chaussures, je jette à nouveau mon sac aux bénévoles et c’est parti pour 2 tours de remblai. Je manque un peu de tonicité dans les jambes et au fil des tours, quelques douleurs musculaires apparaissent mais surtout, un doigt de pied qui frotte dans la chaussure, ça fait de plus en plus mal, faut rester concentré. Jeanne Collonge me double, elle finit son  dernier tour, la chance ! Plus que 10 km et je serais finisher, courage ! Le remblai commence à se remplir de féminines, impossible de savoir s’ils elles sont dans ma catégorie car il n’y a aucune info sur les dossards et le décalage du départ rend compliqué la vision de la course.

 

Peu importe, je franchis la finish line en 5h26min 48 secondes, 23ème de ma catégorie,  234ème au général , 2eme française de la catégorie. Soulagée d’avoir terminée l’épreuve sans problème majeur et de faire partie de ces 2000 filles !

 

Je pense  que j’aurais pu mieux faire, car le stress, le manque d’expérience, le manque de prise de risque a dû jouer, néanmoins  je suis très fière d’avoir pris part à cette épreuve, je remercie ceux qui nous ont poussé dans cette aventure !

 

Et maintenant… je ne sais pas, je resterai bien sur cette belle note en triathlon….

 

Affaire à suivre 

 

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Logo-Labo Humeau
Logo-Peaugeaot Lecomte
Logo-Manpower
Logo_GarageBARINA_CMJN_
Atol
AGRAPH Pub
Credit-Mutuel
Ydéal
Logo St.Seb
Ethis
Mizuno
Endurance Shop
Orca
Paprec
Super U
Ettec
atelier du cycle