L'Ironman d'Hawaii de Lionel…

27 Oct 2017

J ai tellement entendu de témoignages, regarder de vidéos , que de vivre enfin cette épreuve fut un réel bonheur .
Par contre l'aborder ne fut pas bien simple dans la gestion.

Natation sans combinaison avec plus de 2000 athlètes lâchés en même temps ; je me place sur le côté gauche avec Michel et écoute bien ses directives .
Sortie de l'eau en 1h12 , ben oui j ai pris cher , me suis laissé bercé par les belles couleurs du Pacifique et ai oublié d appuyer fort sur les bras 😨 (grand merci à Anthony pour le prêt de la swimsuit 👍) .
Transition la plus rapide possible , mais le trafic est vraiment très dense , et j arrive même à trébucher dans un concurrent qui a décidé de stopper net sa course ....les conséquences de cette rencontre se manifesteront quelques heures plus tard .....
Je pars sur le Velo avec grand bonheur , j'espère juste que la réparation du cadre va tenir et ne vais pas crever ( la crevaison de l'avant veille m a suffi !!!! )
Sur le debut du parcours, l'ambiance est énorme , on se laisse porter par les ferveurs du public .
Apres la petite boucle urbaine et apres franchi la côte de Palani Rd, nous voilà sur la mythique Queen-K . Cette longue autoroute traverse de magnifiques champs de laves et nous enmeme à la montée du village d'Hawi où s effectue le demi tour .
Le vent est bien présent, ce qui augmente la difficulté du passage des différentes bosses . 
Je gère le velo au capteur et aux sensations , en espérant ne pas trop subir sur le retour.
Je pose le Velo en 5h32 , sans me sentir trop entamé malgré la chaleur et le vent qui ont mis les organismes à rude épreuve .
Par contre à la pose du pied au sol en descendant du velo, une douleur très vive m empêche de le poser au sol et me décompose instantanément 😱. Je le regarde et vois un orteil tres gonfle et tout noir , je comprends tout de suite que la collision à T1 avec un concurrent aura réussi à me briser certainement une phalange..... mais cela ne suffira pas à briser mon rêve d'être finisher .
Je pars donc sur le marathon comme un canard boiteux ne pouvant pas dérouler le pas . Que ça va être long ...... tout ce que j'appréhendais ......
Finalement au bout d'une heure à trottiner comme je peux, la douleur devient plus gérable et surtout l'allure est bien faible . En plus de la douleur , je me rends compte que le Velo m a entamé beaucoup plus que je le pensais , et la chaleur est bien présente et les arrêts au ravitaillement pour refroidir le corps deviennent indispensables, obligatoires !!!!!!!!
Le marathon va donc se transformer en une succession d arrêts au stand , entrecoupé de portions courues avec les restes disponibles .
Il me faudra 4h23 😱😱😱😱 pour boucler ce fabuleux parcours pédestre ( courir sur Alii Drive, prendre la montée de Palani pour arpenter la longue ligne droite de la Queen-K pour aller chercher le demi tour dans Energy-Lab 😛😛😛)

Au final, je serais finisher en 11h17 , le chrono est très loin de faire rêver ; cette course ne pardonne aucune faiblesse, elle se mérite et est impitoyable mais tellement magnifique !!!!!!

Un énorme merci pour ma Team de choc , Meven et Christelle, vous avez été au top du top !!!!!!!!
Un grand merci également aux copains avec qui nous avons partagé le séjour sur Big Island pour leur bonne humeur et tous leurs bons conseils pour la course et la découverte de l'île, Stéphane, Michel, Fred et Cyril . 
Maloha à tous !!!!!!!!

 

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Logo-Labo Humeau
Logo-Peaugeaot Lecomte
Logo-Manpower
Logo_GarageBARINA_CMJN_
Atol
AGRAPH Pub
Credit-Mutuel
Ydéal
Logo St.Seb
Ethis
Mizuno
Endurance Shop
Orca
Paprec
Super U
Ettec
atelier du cycle