Champion de France de Run & Bike !

31 Mar 2019

Championnats de France Run and Bike 2019,  Grands-Champs

 

Dimanche 24 Mars, nous y sommes, c’est le jour J !

Revenons un peu en arrière.

Courant novembre nous avons appris que les championnats de France de Run & Bike se déroulaient en Bretagne pour l’édition 2019 : une course sur nos terres Bretonnes ? Chouette on y va ! 

De plus, les R&B sont d’excellentes séances de fractionné pour préparer la saison de triathlon à suivre. C’est bien plus ludique qu’une séance sur piste.

Mais un championnat de France de Run & Bike ça se prépare. Cette année nous avons donc décidé de courir en catégorie Mixte. Nous abandonnons alors nos fidèles binômes, Valérie et Simon CATROUX… bon on aura tout de même fait une course avec eux à Saint Nazaire.

Notre préparation comptabilisait 5 Run & Bike de Décembre à Mars, dont le dernier de cette série qui était le support pour le championnat Régional de Run & Bike des Pays de la Loire. Nous sommes arrivés confiants au championnat de France après avoir remporté ces 5 courses dans notre catégorie Mixte.

Reprenons donc à partir du jour J :

  • Direction le retrait des dossards, le n°14 nous est attribué. Nous ne sommes pas superstitieux donc nous n’y prêtons pas attention. 

  • L’arbitre nous précise un dernier petit point du règlement, plutôt inhabituel pour nous :

« Pour cette course il n’est pas obligatoire de s’échanger le vélo main à main. Il est possible de prendre de l’avance en vélo et de déposer ce dernier au sol. »

Petite montée de stress à cet instant car nous n’avons jamais couru sous ce règlement.

Nous prenons donc la décision de rester fidèle à nos habitudes et d’adopter la technique : échange de vélo main en main. 

  • Nous courrons à 13h avec les autres duos mixtes et femmes. Les duos hommes courent quant à eux à 15h.

  • En fin de matinée, la journée commence bien avec un podium de nos deux jeunes trivélociens : Sacha et Julien qui obtiennent une belle 3ePlace. Bravo à eux !

  • 11h50 : c’est l’heure pour nous d’aller reconnaître la boucle de 4 km avant le départ fixé à 13h. La course s’annonce difficile car le parcours est technique et physique. Chose atypique par rapport aux R&B précédents relativement plats et roulants.

Lors de la course, il faudra répéter cette boucle 4 fois pour un total de 16km.

  • 12h45 : entrée dans le SAS de départ.

La course débute par un circuit de 500m à pieds pour disperser le peloton. Nous décidons d’attribuer cette lourde tâche à Vincent, le lièvre de la team Poules Mouillées. Ah oui, nous allions oublier, depuis Décembre nous courrons sous ce nom d’équipe.

  • 13h : le coup de feu est donné « PAN ».

Vincent part sur des chapeaux de roues, objectif : passer le virage en 1er pour ne pas être gêné par les concurrents. 500m plus tard, récupération de Gaëlle au niveau du sas pour entamer le parcours en tête. Place que nous tâcherons de garder jusqu’à la fin de la course.

  • Dès le début de course, il est troublant de voir les adversaires nous doubler en vélo à toute allure… eh oui, plusieurs d’entre eux profitent de l’autorisation de poser le vélo plus loin sur le parcours. Mais nous ne nous laissons pas impressionner et conservons notre stratégie initiale.

  • Nos impressions se confirment, le parcours technique et sinueux avec singles, bosses, descentes, nombreuses relances… est vraiment très exigent ! Vincent s’occupe de monter les côtes en course à pied et Gaëlle de le suivre en vélo. Stratégie efficace car beaucoup de nos concurrents perdent du temps sur les parties VTT qui demandent une certaine aisance. Sur un tel parcours, le vélo n’est pas reposant et nécessite beaucoup d’efforts. Nous profitons de chaque portion « plate » pour effectuer nos changements. 

  • Fin de la 1èreboucle : le fan club est bien présent ! Nous sommes sur nos terres bretonnes donc la famille et des amis ont fait le déplacement. Mais pas que, des collègues du TriVéloce sont également de la partie et donne de la voix : Sacha, Julien, Simon, Christophe, Cyrille et Thierry. Ça motive !

  • Regroupement obligatoire à la fin de la 1èreboucle : nous sommes en tête avec 5 petites secondes d’avance annonce le speaker.

  • Le 2nd tour se déroule sur un rythme très soutenu : avance légèrement accrue, 10 secondes nous séparent des poursuivants. Trois équipes mixtes sont à nos trousses : nous avons chaud aux fesses. C’est la mi-course.

  • Le 3ème tour est décisif : nous faisons le forcing dans la longue bosse de 800m au milieu de la boucle pour creuser l’écart. Simon nous annonce que nous avons 30 secondes d’avance à l’attaque du dernier tour.

  • La fatigue se fait sentir. Vincent commence à sentir que les crampes sont proches. Et là Gaëlle lui annonce : «je ne me sens pas bien, j’ai envie de vomir ».  Nous décidons donc de sauter un relai pour qu’elle récupère.

  • En haut de la bosse, l’écart est toujours identique donc nous savons que le plus dur est fait. A 1km de l’arrivée, un moment d’inattention (ou un manque de lucidité) et c’est un beau soleil pour Gaëlle. Oufff plus de peur que de mal, c’était pour le spectacle. 

  • Fin du dernier tour, nos supporters sont toujours présents et donnent de la voix plus que jamais! 

  • Dernière ligne droite et nous franchissons en tête l’arche d’arrivée. Nous avons le privilège de soulever la banderole d’arrivée et nous faire arroser de confettis.

Chrono : 1h03min55sec.

Nous avons réussi : nous sommes champions de France de Run&Bike 2019 ! 

  • Au compteur 15km/h de moyenne, ce qui est très faible comparé aux 18,5km/h habituels. C’était un parcours difficile qui a chamboulé nos repères mais nous avons su nous adapter et adopter probablement la meilleure tactique au vu du résultat. 

  • Place à la cérémonie protocolaire accompagnée de la marseillaise, remise du maillot tricolore, de la médaille d’or et du bouquet de fleurs.

  • 15h : place aux gars !

  • 2 équipes étaient engagées en master : Thierry & Christophe pour les plus âgés et Simon & Cyrille pour les moyens vieux.

  • A notre tour d’encourager les copains en mangeant notre galette saucisse du pays accompagnée d’une bière. C’est plus reposant.

  • Les deux équipes se sont bien battues, mais hélas finiront au pied du podium. Ils ont fait une très belle course et eux seuls sauront vous raconter à quel point ils en ont bavé !

 

Rendez-vous en 2020 pour défendre le titre quelque part en France…

 

 

 

Partager sur Facebook
Please reload