XTERRA Belgium by Vincent

19 Jun 2017

 “When Sport Meet Party”

Ce slogan accrocheur est à l’image de l’évènement !

 

Rapide introduction pour les non avertis. Le Xterra est une épreuve de cross triathlon. Le circuit Xterra regroupe un ensemble de compétitions internationales et qualificatives pour la finale du championnat du monde de Xterra qui se déroule chaque année à Maui, dans l'archipel d'Hawaï.

 

Avec Gaëlle, cela fait deux ans que nous étions présents au Xterra France dans les Vosges. A défaut de pouvoir y participer cette année, nous choisissons l’épreuve de nos voisins Belges. Le 10 Juin nous sommes donc à la citadelle de Namur.

Franck, également habitué du Xterra France, n’a pas été difficile à convaincre pour faire partie de l’aventure.  

 

 

Arrivée à Namur vendredi vers 13h, veille de l’épreuve, pour récupérer le logement où nous retrouverons des amis. Franck arrivera de son côté avec sa femme vers 17h.

Nous nous retrouverons vers 18h sur le lieu de l’épreuve pour récupérer notre Welcome Pack (dossard, plaque de cadre, puce, sac de Transition, tatoo XTERRA, bonnet de natation) et pour un footing afin de dégourdir les jambes et reconnaitre le parcours de trail. Nous assisterons ensuite au briefing de la course avant de rentrer manger.

 

 

Honneur aux femmes !

Gaëlle participe avec deux amis à l’épreuve du matin, le Xterra Lite : 750m/19km/5km.

Départ de la course à 9h ce qui nécessite un réveil matinal. De plus, le parcours est constitué de deux parcs de transition et demande de bien s’organiser. Un premier parc de transition à la sortie de l’eau puis un second sur les hauteurs de la citadelle de Namur.

Gaëlle sort de l’eau à la 6ème place féminine, puis 4ème après la transition. Place au VTT et son parcours exigent de 19km avec plus de 600m D+. Sur le haut de la dernière longue montée Gaëlle pointe à la seconde place. Il reste encore la fameuse descente de marches pour regagner le parc de transition. Beaucoup de coureurs descendent à pied mais c’est avec aisance que ça passe sur le vélo pour Gaëlle. La lucidité est encore là pour la suite. C’est parti pour 5km de trail avec beaucoup de marches.

Après une belle course à pied Gaëlle finit 78ème au scratch sur 332 finishers en 2h07.

Un nouveau podium, félicitations ! 2nd place féminine à 4 minutes de la première et 5 minutes d’avance sur la 3ème.

La victoire au scratch revient à un jeune local en 1h39.

 

 

La température grimpe, le soleil est à son zénith, il est temps pour les deux athlètes du Tri Veloce d’aller se préparer. L’après-midi c’est l’épreuve phare de la journée, le Xterra Full : 1500m/35km/10km.

Cette course est qualificative pour la finale Xterra à Mauï. Plus d’une trentaine d’athlètes pros sont présents dont le triple champion du monde de la discipline, l’espagnol Ruben Ruzafa. Beaucoup de triathlètes amateurs viennent également chercher leur qualification. La course sert aussi de support pour le championnat de Belgique de Cross Triathlon, le gratin national est donc présent.

 

Avec Franck nous sommes prêt très en avance. 40 minutes avant le départ de la course nous finissons de déposer les affaires dans le parc à vélo. Nous cherchons donc une place à l’ombre pour patienter.

Une dizaine de minutes avant le départ nous partons à l’échauffement dans une eau à 21°C. La nage se fait en rivière dans la Meuse en une unique boucle autour d’une île, ce qui implique une moitié à contre-courant.

 

14h30 Top départ ! Nous sommes environ 700 personnes mais la ligne de départ étant large il n’y a pas trop de bagarre.

Sortie de l’eau après 1650m et 27’30 en 334ème position, une natation à mon niveau. Surprise ! Franck me tape sur l’épaule, nous sommes dans le même temps. On se permet de discuter un peu dans le parc à vélo et se souhaiter bonne chance pour la suite.

 

Une première montée de 3km pour revenir à la citadelle puis c’est parti pour 2 boucles de 16km pour un total de 35km avec 1150m de D+. Très beau parcours VTT avec de belles grimpettes et descentes. Une descente technique amène d’ailleurs des concurrents au tapis à chaque tour. Les jambes répondent bien et tout passe sur le vélo. Il faut bien profiter des passages « plus cool » pour récupérer et s’alimenter. Concernant l’alimentation, plusieurs ravitaillements avec eau/boisson énergétique/gels /bidons sont présents tout au long du parcours.

Lors de la 2ème boucle VTT, alors que je commençais à lever le pied afin d’en garder pour le trail, un Fat Bike me double dans une côte. Mon orgueil m’oblige à le coller. La descente suivante se fait à fond et on se tire la bourre. Puis j’échange quelques mots avec ce belge très sympathique : Pourquoi faire en Fat Bike ? Il me répond : « c’est pour ajouter de la difficulté ». Je le laisse filer à son rythme…

 

A chaque tour les copains nous attendent en haut de la longue côte. Je les entends encourager de loin avec leur mégaphone. Le public est aussi très présent sur le parcours pour nous soutenir. J’ajouterai une mention spéciale pour le speaker qui donne également de sa personne.

 

Ce beau parcours se termine sur une descente de marches pour rentrer au parc de transition.

Je finis le VTT en 2h13 à la 230ème position, soit une centaine de places gagnées. De son côté Franck n’a eu de bonnes sensations : « grosse déception pas de jambes en Vtt aucune sensation, nada, plus de jus, mode Rando du dimanche ».

 

Place au trail et son parcours très casse pattes dans la citadelle avec de nombreuses marches et au final un 10km et 350m de D+. Le 1er kilo est très difficile avec les marches, un muret à sauter puis un échafaudage à franchir. Les crampes sont proches mais je ne m’affole pas. Un peu plus loin je retrouve mes jambes et je déroule tranquillement. Le début de la 2nd boucle est encore très difficile avec les marches. Ensuite, c’est parti pour les 4 derniers kilomètres avec de bonnes sensations. Je remonte beaucoup de concurrents, une soixantaine de places gagnées sur le trail. Satisfaction personnel, je reprends le collègue au Fat Bike sur le 2nd tour de course à pied.

 

 

Je termine ce Xterra en 3h40 à la 166ème place.

Franck réalise une belle course à pied et il finit 334ème en 4h08.

La victoire revient à Ruben Ruzafa en 2h45. Il signe sa 4ème victoire de la saison sur le circuit Xterra. François Carloni termine premier français et prend la 5ème place au scratch.

Chez les femmes c’est la Tchèque Helena Erbenova qui l’emporte en 3h15 et conserve son titre. La championne de France de la discipline Morgane Riou finit 3ème.

 

A la fin de la course, nous prenons le temps de bien se ravitailler et de déguster une première bière. On n’est en Belgique donc pas le choix ! Puis nous rentrons nous laver et se changer pour la soirée. Il ne faut pas trainer car il y a le podium de Gaëlle.

De retour sur le site du triathlon c’est parti pour la dégustation de nombreuses bières belges. L’ambiance est toujours présente pour accompagner les concurrents qui finissent leur course. Le dernier finisher termine en 6h10.

 

En Belgique il y a des traditions et sur le podium les lauréats doivent confirmer leurs performances sportives en afonnant une bière (plus communément appelé « cul-sec »).

La remise des prix commencent par le championnat de Belgique. S’en suit les catégories d’âge avec les qualifications pour Mauï. Enfin les podiums du Xterra Lite et Full. Autant vous dire qu’il y a eu des dizaines de bières à affonner. Certains triathlètes y sont mêmes passés à plusieurs reprises.

Gaëlle tient son rôle et afonne sa bière avec plaisir !

Le podium féminin du Xterra Lite obtient la mention de plus jolie podium de la part du speaker. Entouré de trois belles blondes il ne sait plus où donner de la voix.

 

Après ce cérémonial, place au repas, aux bières et à la soirée animée par un groupe de rock puis un DJ…

 

A l’année prochaine Namur !

 

 

 

Partager sur Facebook
Please reload